www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du comité départemental d'athlétisme de loir-et-cher

23.09.2015 - Que faire contre les courbatures?

Que faire contre les courbatures?

 

Tout le monde connaît les courbatures. Les sportifs sont tout particulièrement concernés, malgré une bonne forme physique. Que sont les courbatures? Quelles en sont les causes? Comment les traiter? Mais surtout, existe-il un moyen de les éviter?

Quelle frustration! Il suffit parfois d’une petite heure de badminton avec une copine pour se réveiller le lendemain avec des courbatures. Les douleurs musculaires sont tellement insupportables que chaque mouvement devient une véritable torture.

Les courbatures surviennent après un effort inhabituel, par exemple un sport d’équipe, un jeu de balle ou un sport de raquette (disciplines dites stop et go comme le football, le badminton ou le squash), lors de sauts répétés ou après une séance de musculation ou de course à pied (descentes). Généralement, les courbatures apparaissent le lendemain ou le surlendemain, sous la forme de douleurs engendrées par la tension du groupe musculaire sollicité. Dans certains cas extrêmes, la douleur et un handicap plus ou moins important peuvent perdurer pendant une semaine. Le muscle est sensible au toucher et une sensation de raideur et de chaleur est présente aussi bien à la tension qu’à l’étirement.

   


 

Une micro-blessure dans la structure du muscle

«Les courbatures se manifestent lors de la phase de réparation des fibres musculaires après un micro-traumatisme», explique Daniel Wegmann, médecin spécialiste FMH en médecine interne générale à la Klinik St. Anna, à la gare de Lucerne. Il précise: «Un petit œdème se forme et du liquide s’accumule dans le muscle, entraînant l’étirement des fibres musculaires et endommageant les fibres nerveuses et les vaisseaux sanguins avoisinants».

D’après le Dr Wegmann, les courbatures sont le résultat d’efforts inhabituels. «Le muscle souhaite développer sa force et se contracter. Cependant, c’est le contraire qui se produit avec l’étirement». Les sports moins intenses comme le cyclisme ou la natation n’entraînent pas de courbatures. En plus d’exercices inhabituels, les courbatures peuvent également être provoquées par un temps de régénération trop court ou par une hydratation insuffisante après l’entraînement, d’où la recommandation du Dr Wegmann: «La déshydratation engendrée par l’exercice doit être compensée le plus vite possible après l’effort, à hauteur de 150% de ce que le corps a éliminé».

Eviter les excès, prendre des bains et surtout pas de massage

Idéalement, il faut éviter les courbatures. Contrairement à l’idée communément admise, les courbatures ne sont pas synonymes d’entraînement intense et efficace, mais le résultat d’une sollicitation excessive de la musculature. «Les personnes qui souffrent de courbatures chroniques devraient modifier leur programme d’entraînement», conseille Daniel Wegmann.

Il est possible de prévenir les courbatures avec un bon échauffement et une certaine prudence dans la réalisation des nouveaux mouvements. Après un entraînement intense, un arrêt progressif de l’exercice (p. ex. la diminution de la vitesse sur le vélo) ou un bain froid peuvent permettre d’éviter ou du moins d’alléger les courbatures.

Si rien n’y fait, il est conseillé de prendre des bains chauds (avec des suppléments comme les huiles essentielles) et de faire des mouvements souples et non violents comme ceux réalisés sur le vélo, en nageant, à l’aquagym ou pendant la marche, lesquels favorisent la circulation tout en ménageant l’appareil locomoteur. Le repos est indispensable afin de permettre la guérison totale des lésions engendrées par ce micro-traumatisme. Le sauna peut également permettre d’alléger la douleur. Pendant cette phase de régénération, il convient d’éviter les massages trop intenses ou les exercices d’étirement, qui sollicitent encore plus les muscles.

Les Espaces
   NOS PARTENAIRES

   


























Projet de Performance Fédéral FFA 2017-2024














 Livret Estival 2018


  








  

 







Médecine Sport et conseils: